Image

URBAN GUIDE

À l’affût de bonnes idées et adresses ? Expositions, festivals, concerts, boutiques, collections capsules, restaurants, bars… Toutes les dernières actualités et ouvertures de la Côte d’Azur sont présentées dans notre rubrique Urban Guide. De quoi découvrir toute la richesse et la diversité du maillage culturel, shopping et gastronomique à tester sans attendre de Saint-Tropez à Monaco. Les créateurs locaux ont également la parole dans ces pages.

juillet 2022
  • La saison est propice à un foisonnement d’expos, allant des fleurs, des paysages et de la mer aux représentations les plus abstraites, inventives et spirituelles.Tour d’horizon dans le département.

Grandes expositions de l'été

La saison est propice à un foisonnement d’expos, allant des fleurs, des paysages et de la mer aux représentations les plus abstraites, inventives et spirituelles. Tour d’horizon dans le département.

Renato Mambor, Zebra e Colosseo, 1965, peinture à l’émail sur toile, 118 × 142 cm. Collection Dello Schiavo, Rome. © Renato Mambor
Image

Musée d’Art Moderne et d’Art Contemporain

Vita Nuova, new life

En 1981 déjà, le Centre Pompidou présentait un vaste panorama de la scène artistique italienne d’après-guerre, et c’est dans le prolongement de cette expo que le musée niçois a choisi de consacrer son rendez-vous estival au dynamisme de la création italienne de 1960 à 1975. Pourquoi ces dates ? Parce qu’elles marquent d’un côté les premières expositions d’une nouvelle génération de plasticiens à Gênes, Florence, Milan, Rome, Turin, et de l’autre la disparition de l’un des cinéastes italiens les plus anticonformistes, Pier Paolo Pasolini. Une période qui a vu émerger des visions nouvelles dans le champ des arts visuels, du design et du cinéma, et dont témoignent cent trente œuvres réunies. À noter que la Villa Arson, école supérieure d’art de Nice, interroge en parallèle l’art italien depuis 1990.

Nice, place Yves Klein.
Tél. 04 97 13 42 01 - mamac-nice.org

Image
Antoine Pierini, Colonnes Roseaux. Installation de verre de 14 roseaux sur socle en acier thermolaqué. © Ilan Dehe

Villa Kérylos

Antoine Pierini, en rêvant la Méditerranée

Née au début du XXe siècle du rêve d’un helléniste passionné, la Villa Kerylos accueille les œuvres de l’artiste sur verre Antoine Pierini. Ayant grandi à Biot dans la famille du Studio Glass Movement, qui a conduit à l’utilisation du verre en tant que médium artistique à part entière, il a complété sa formation à l’international pour produire des pièces aux formes épurées, en quête d’essentiel. Ici, des colonnes roseaux et une mer intérieure investissent les lieux, tandis que des vestiges contemporains se font l’écho des antiques amphores, et la pensée de Camus dans L’Homme révolté n’est jamais loin. Il est question de mesure et de démesure, dans ces œuvres traversées par la lumière du Midi.

Beaulieu-sur-Mer, rue Gustave Eiffel. Tél. 04 93 01 01 44 - villakerylos.fr

Image
Jaume Plensa, Macbeth I, 2000, Technique mixte et collage, 60 x 42 cm. Collection privée. © Lluís Bover/Plensa Studio Barcelona. Adagp Paris 2022

Musée Picasso Antibes, Jaume Plensa,la lumière veille

Ses silhouettes rythment la place Masséna à Nice de leurs couleurs tandis que son Nomade, au corps composé de lettres, regarde l’horizon sur le port d’Antibes. Outre ces sculptures monumentales, l’artiste catalan est aussi connu pour être un fervent défenseur des arts graphiques. Pour cette première rétrospective dans un musée français, ce sont ainsi 90 œuvres composées entre 1982 et 2022 qui sont réunies. Un monde silencieux, de noir et blanc, qui invite à la méditation.

Antibes, place Mariejol.
Tél. 04 92 90 54 20
antibes-juanlespins.com

Image

Hockney – Matisse. Un paradis retrouvé

Dans la métropole azuréenne, il suffit de lever les yeux pour découvrir un éden proliférant sur les façades des demeures construites à partir de la Belle Epoque. Les fleurs font partie de cette culture populaire et elles finissent en bataille lors du carnaval. De sorte que cette année, ce thème est au cœur de la Biennale d’art contemporain de Nice à travers une farandole d’expositions comme celle présentée au Musée Matisse, qui met en exergue des parallèles étonnants entre le maître fauve et l’artiste britannique David Hockney, donnant à voir entre autres sa dernière série à l’iPad sur les fleurs.

Nice, 164 avenue des Arènes de Cimiez.
Tél. 04 93 81 08 08 - musée-matisse-nice.org

Image
Immersion dans le monde polaire à Monaco. © P. Fitte

Musée océanographique de Monaco

Mission polaire

Comme son trisaïeul le Prince Albert Ier, le Prince Albert II de Monaco s’est rendu au Pôle Nord. Convaincu de l’importance d’une coopération internationale, il est ensuite parti au Pôle Sud et les images de cette expédition ont fait le tour du monde. Dans la lignée de cet engagement pour la planète, la nouvelle grande exposition du temple de la mer propose une aventure à travers l’Antarctique et l’Arctique. Un parcours en cinq étapes où l’on part à la rencontre de la vie sauvage et des humains qui peuplent les pôles, avec des dispositifs immersifs pour une expérience à 360°.

Monaco, avenue Saint-Martin.
Tél. +377 93 15 36 00
musee.oceano.org

Image
Jean Dubuffet, Mouchon berloque, 1963, huile sur toile. © Fondation Dubuffet, Paris

Musée de Vence

Jean Dubuffet, humeurs vençoises

Il a été l’un des grands noms de l’art brut après 1945, mouvement marqué par l’esprit rebelle de ses créateurs autodidactes et désormais valorisé dans les musées. Il faut savoir que Jean Dubuffet a aussi un lien important avec le territoire vençois puisqu’il y a travaillé près de 10 ans à des assemblages d’empreintes et toutes sortes d’expérimentations. Un témoignage de son esprit d’invention.

Vence, 2 place du Frêne.
Tél. 04 93 24 24 23 - vence.fr

Image
Gilles Clément, Etude pour le château de Mouans-Sartoux, 2004. Réalisée dans le cadre d'un projet d'aménagement paysager François Navarro, paysagiste. Œuvre préparatoire. © Yves Chenot / Cnap

Espace de l’Art concret

Gilles Clémet.

Si les parallèles se croisent
Il avait imaginé la réhabilitation du parc du château de Mouans-Sartoux lors de l’ouverture du bâtiment de la Donation Albers-Honegger en 2004. Jardinier, paysagiste, botaniste et entomologiste, Gilles Clément ouvre un dialogue entre les différents concepts qu’il a fondés autour du paysage et les artistes contemporains de la collection qui ont réfléchi au lien avec la nature. Une rencontre porteuse.

Mouans-Sartoux, Château de Mouans Tél. 04 93 75 71 50
espacedelartconcret.fr

Image
Sam Francis, Tokyo, 1957. Huile sur toile, 197,7 x 396,5 cm. Collection Fondation Gandur pour l’Art, Genève. © André Morin - ADAGP 2022

Fondation Maeght Saint-Paul

Au cœur de l'abstraction

À côté des musées publics, les fondations sont désormais de plus en plus présentes en matière d’art contemporain. Première fondation privée née en France, l’institution fondée par Marguerite et Aimé Maeght en 1964 sert cet été d’écrin aux œuvres de la fondation Jean-Claude Gandur, créée en 2010 par l’homme d’affaires, collectionneur et mécène suisse. Une plongée dans l’abstraction, des années 1950 à 1980, avec des figures telles que Calder, Hartung ou Hantaï, et autour de l’art non-figuratif.

Alongside public museums, foundations are increasingly present in contemporary art. The Fondation Maeght Saint-Paul is France’s first private art foundation, created in 1964 by Marguerite and Aimé Maeght. This summer it is showcasing works from the Jean-Claude Gandur foundation, established in 2010 by the Swiss businessman, collector and patron. The exhibition immerses visitors into abstract and non-figurative art from the 1950s to the 1980s, featuring work by artists including Calder, Hartung and Hantaï.

Saint-Paul-de-Vence, 623 chemin des Gardettes.
Tél. 04 93 32 81 63 - fondation-maeght.com

Image
Tom Wood, Looking for Love - série Chelsea Reach, 1984. Tirage à développement chromogène, 38 x 56 cm.

Centre de la photographie de Mougins

Tom Wood, Every day is Saturday

S’étant donné pour vocation de représenter l’actualité de la photographie internationale, le pôle mouginois met en lumière cet été les séries historiques de l’Irlandais Tom Wood, dont les tirages figurent dans les collections du Moma comme du Victoria & Albert Museum. S’il a dressé un portrait très direct des couches populaires de Liverpool et des rives de la Mersey, cet autodidacte est aussi connu pour être un virtuose de la technique, allant de l’utilisation de films périmés au panoramique.

Mougins, 43 rue de l’Eglise - Tél. 04 22 21 52 12
centrephotographiemougins.com

Image
Orsten Groom, Mitte, 2020. Huile et glycéro sur toile, 220 × 220 cm. © Courtesy Templon, Paris – Brussels

Suquet des artistes Cannes

Orsten Groom, Limbe

L’espace cannois continue d’accueillir des figures de portée nationale comme l’artiste pluridisciplinaire aux origines judaïques et russo-polonaises Orsten Groom, devenu amnésique alors qu’il était étudiant aux Beaux-arts et qui s’est illustré pendant le Covid en ouvrant un showroom privé clandestin à l’adresse parisienne secrète. Les toiles de ce peintre représenté par la galerie Templon sont comme des réseaux de sens contraires qui accrochent le regard par la matérialité de leurs couleurs. Puissant.

Cannes, rue Saint-Dizier - Tél. 04 97 06 44 90 - cannes.com

Image
Agnès Varda, Ping-pong, Tong et Camping (2005-2006), installation conçue pour l’exposition L’île et elle à la Fondation Cartier. © Patrick Gries

Centre d’Art La Malmaison & Villa Domergue

Agnès Varda, Plages, cabanes et coquillages

C’est un plaisir immense que de retrouver l’univers de cette grande poétesse du réel, réalisatrice incontournable de la Nouvelle Vague française et qui a su glaner dans ses films des expériences humaines aussi quotidiennes que saisissantes pour les porter à l’écran avec une rare intensité. Celle qui parcourait les plages azuréennes en quête de rencontres, est au cœur de cette expo qui donne à voir ses images en mouvement mais également ses photographies et installations. Un pur bonheur.

La Malmaison Villa Domergue
Cannes, 47 La Croisette. Tél. 04 97 06 45 21 - cannes.com