Image

VIVRE SA VILLE

De la création de produits originaux aux nouvelles technologies de l’information et la communication, les entreprises azuréennes sont un véritable atout de la région. Economie, banque, immobilier, urbanisme, architecture… cette rubrique se place au plus près des initiatives et transformations de nos villes. Ici, le concours ArchiCOTE vient également tous les ans récompenser les projets d’architectes les plus engagés et inscrits dans leur territoire.

décembre 2021

Banque Populaire Méditerranée

  • Accompagner un changement de société
  • Sabine Calba a pris la direction de la Banque Populaire Méditerranée il y a 8 mois. Avec détermination, elle explique le rôle de son établissement dans un monde en pleine mutation.
Image
© Unikeye

Accompagnement, proximité, performance. Ces trois mots pourraient résumer l’ADN de la Banque Populaire Méditerranée. Certes, en période COVID, le manque de visibilité contraint les entreprises, « mais la Banque Populaire Méditerranée, explique Sabine Calba, a fait plus que son poids concernant la distribution du PGE, collant ainsi parfaitement à ce que nous sommes, une banque de détail qui accompagne ses clients, et son territoire ». La preuve : depuis plus de dix ans, la Banque Populaire est la première banque des PME en France (étude Kantar). Le fruit d’une culture d’implication des managers et des collaborateurs, proches de tous les clients, entreprises, professionnels ou particuliers. La crise a généré des modifications profondes. « Travailler à distance a été un vrai défi, mais les clients se sont très vite adaptés, tout comme nous. Aujourd’hui nous préservons la proximité, et nous mixons digital et présentiel. Nos clients ont un besoin grandissant d’instantanéité ; nous pouvons les satisfaire en leur proposant par exemple de choisir le mode d’entretien avec leur chargé de clientèle. C’est une façon d’apporter du confort, et dans ce nouveau type de relations, la data va prendre toute sa place. » En 2021, la banque a su maîtriser les risques par un système de détection d’accompagnement où les clients en difficulté ont été approchés en priorité. « Ces échanges, ces relations de confiance permettent d’être sereins en période de gestion des risques ». La proximité, c’est aussi l’engagement pour la durabilité de son territoire. « Nous nous engageons pour une énergie verte, des circuits courts, et pour la préservation des océans ; depuis 30 ans, nous sommes la Banque de la Voile, et notre lien avec la mer est très fort ». La banque conseille les clients sur leur transition énergétique, et les accompagne par des financements adaptés. Les résultats de 2021 ne sont pas encore dévoilés, néanmoins Sabine Calba confirme une bonne année, l’été ayant été très satisfaisant pour de nombreux clients. « Nous dévoilerons bientôt notre plan stratégique. Celui d’une banque coopérative impliquée sur son territoire, orientée vers la performance, où les chargés de clientèle sont les pivots de la relation-client, qui va évoluer en mix digital-territorial ». Une banque agile. La banque de demain.

Par Laurence Genevet