Image

TRENDY

Des podiums à la rue, des complications horlogères aux parures extravagantes, des designers les plus en vogue aux nouvelles mobilités, les tendances lifestyle s’illustrent dans la rubrique Trends. Graphiques et épurées, ces pages décryptent en images les grands mouvements de la société, étudiés de manière transversale et racontent l’air du temps avec une vision globale et avant-gardiste. COTE rend accessible les détails les plus complexes, textes et visuels à l’appui.

juillet 2016

Villa E-1027

  • Retrouvailles avec une icône du Modernisme
 
 cap moderne 2016

 1 Les Unités de camping de Le Corbusier (façade sud-ouest). - 2 et 3 Les Unités de camping de Le Corbusier (façade nord-est), extérieur et intérieur - 4 La salle de bar de l’Étoile de mer, peinturesde Thomas Rebutât. - 5 Villa E-1027 : La chambre d'amis, peinture murale de Le Corbusier - 6 Villa E-1027 : La pièce principale avec une peinture murale de Le Corbusier et un mur polychrome découvert lors de la récente restauration de la Maison.

L’aventure du Cap Moderne se poursuit. En cours de rénovation, ce site signé par Eileen Gray et Le Corbusier, est de nouveau accessible le temps d’un été riche en événements...

 

Pour la deuxième année consécutive, la Villa E-1027, villa moderniste construite par Eileen Gray entre 1926 et 1929 à Roquebrune-Cap-Martin, ouvre ses portes au public. Les visiteurs pourront découvrir l’avancement du programme de restauration engagé depuis l’année dernière. D'importants travaux d'assainissement et d’étanchéité ont été réalisés cet hiver, ce qui a permis de consolider les fondations du bâtiment, les balcons et les terrasses. D’ailleurs, des recherches sont en cours pour tenter d'affiner les techniques de restauration des villas édifiées au début du XXe siècle, qui ne résistent pas au temps et au climat. Ces recherches préfigurent l'un des objectifs de Cap Moderne, l’association gérant le site : développer un centre de recherches et d'études pour les professionnels et les étudiants en architecture. Citons aussi la restauration complète de la salle de bains, qui se présente aujourd’hui exactement telle qu'Eileen Gray l’avait conçue ; et celle d’un petit bâti qui servit d'atelier à Le Corbusier.

 

Dîner dans les jardins de la villa
C’est justement lui qui réalisa en 1956 les Unités de camping sur la même parcelle. On peut désormais visiter ces habitats-prototypes, conçus par l’architecte comme une réflexion autour du logement modulaire économique adapté au tourisme de masse. Enfin, les jardins — partie intégrante du projet global de la villa lors de sa conception — retrouvent leur configuration initiale, débarrassés de leur végétation envahissante. Ces espaces dégagés avec vue sur mer pourront être privatisés pour l’organisation d’événements.
Car, au-delà de la rénovation du site qui vise à lui redonner son aspect d’origine, l’association a pour objectif d’offrir un programme d’anima­tion tout au long de la saison. Le public pourra ainsi goûter à l’atmosphère unique de cette villa des années 30. Des brunchs dans le jardin avec visite guidée du site seront proposés certains dimanches*. D’autres manifestations ponctueront également l’été : notamment des projections de films en extérieur, ou encore des nocturnes autour d’un dîner sur les terrasses, à l’occasion des
soirées pyrotechniques de Monaco, visibles depuis Roquebrune-Cap-Martin.

 

Site Cap Moderne : visites guidées de 2 h 30 (réservation obligatoire) : 15 € par personne. Le 3 juillet,
visite de 10 h à 12 h et brunch de 12 h à 14 h : 55 € par personne.

Renseignements : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Tél. 06 48 72 90 53
www.capmoderne.com