Image

PORTRAITS

Ils sont artiste, cheffe étoilée, designer ou apiculteur, pilote automobile ou créatrice de mode. Leur point commun ? Ces personnalités glamour ou au cœur de la vie culturelle, économique et sociale régionale sont les moteurs de l’actualité azuréenne. Découvrez sans filtre le témoignage de leur parcours, leurs rêves, leurs ambitions et leurs projets à venir.

Julie Duriez

« Pour nous, la formation continue est primordiale »

Qu’elle intervienne dans le cadre d’un entretien régulier ou en service d’urgence, cette entrepreneuse dynamique veille avec sa société Hygiène 4D à protéger les bâtiments des nuisibles.

Prix Transmission

Dossier réalisé par Eve Chatelet
Image

© DR

Image
Image
© DR

« Ce n’est pas le métier auquel je me destinais forcément mais je me suis lancée dans l’aventure en me disant “Allez, j’y vais !” ; et je me suis laissée prendre par le côté entrepreneurial », explique Julie Duriez, à la tête d’Hygiène 4D. Après des études en hôtellerie-restauration, puis de design, elle a repris à la disparition de son père l’entreprise familiale, société qu’il avait créée en 1976. Une transmission sans passation donc. « Lorsqu’on vous explique le fonctionnement d’une entreprise et qu’ensuite vous en prenez la direction, c’est tout à fait différent. J’avais 23 ans quand j’ai choisi de reprendre la société familiale car je trouvais dommage de ne pas trouver de repreneur, de la voir disparaître et je prenais pleinement la mesure de cette décision. Si pour moi la gestion était quelque chose d’assez évident, car j’avais appris à être organisée en restauration, j’ai dû me faire une place dans ce métier très masculin, avec des gens d’un certain âge. Organiser toute cette société, qui était jusque-là assez informelle, a été un apprentissage qui n’a pas été facile tous les jours mais aujourd’hui, nous avons la chance d’avoir deux agences, entre lesquelles on échange beaucoup en réseau et en zoom », poursuit la dirigeante, qui a fait passer son entreprise des imprimantes matricielles à l’univers du digital.

 

Le goût d'entreprendre

« J’ai le sentiment que nous exerçons un métier essentiel, et qui doit évoluer avec son temps. La réglementation est de plus en plus forte pour le respect de l’environnement et il nous faut agir intelligemment, utiliser les bons produits. Quand on pense aux rongeurs dans les habitations, c’est un problème vieux comme le monde et s’ils ont évidemment leur place dans les écosystèmes, c’est nettement plus problématique quand ils peuvent être vecteurs de leptospirose ou contribuer à la propagation plus rapide de maladies comme la Covid-19. Nous passons donc en permanence par la formation continue pour être opéra-tionnels », poursuit cette entrepreneuse, qui a aussi d’autres activités (dans l’immobilier de bureau et dans le domaine sportif). 

« Notre métier ne s’apprend pas à l’école mais bien au fil des années. En collaboration avec mon assistante en ressources humaines, nous avons développé une méthode de recrutement efficace afin de sélectionner les profils les plus adaptés, en mettant en place un protocole spécifique de ciblage et en faisant une veille permanente. J’ai aujourd’hui une équipe super,
où règne un état d’esprit familial. Tout le monde
se connaît entre les deux agences, avec des personnes dédiées à chaque portefeuille qui s’occupent toujours du même client, du premier contact à la facturation. Il y a de la cohésion, on passe d’autres moments ensemble. »

 

Hygiène 4D

Avec ses deux agences, à Vallauris et Paris, l’entreprise intervient dans les hôtels, les commerces, les bâtiments et les habitations individuelles. « Il est crucial d'agir dès l'apparition des premiers signes d'infestation, car la reproduction des nuisibles est extrêmement rapide. En peu de temps, une petite infestation de blattes peut devenir incontrôlable. Pour les poissons d’argent, l'utilisation d'un gel spécifique peut être très efficace à condition qu'il soit appliqué correctement aux endroits appropriés. Pour les rongeurs, le traitement et l'emplacement des appâts sont aussi stratégiques. Quand nous intervenons, nous faisons des éradications complètes en une fois ou sur plusieurs campagnes si nécessaire pour toucher toutes les générations. On vient aussi en entretien chaque année dans les bâtiments », détaille Julie Duriez.
À noter qu’Hygiène 4D réalise aussi la désinfection de lieux.

Plus dans cette catégorie : « Shimsha Dierickx Aurore Garrone »

Pour partager l’article :

+ de portraits