Image

PORTRAITS

Ils sont artiste, cheffe étoilée, designer ou apiculteur, pilote automobile ou créatrice de mode. Leur point commun ? Ces personnalités glamour ou au cœur de la vie culturelle, économique et sociale régionale sont les moteurs de l’actualité azuréenne. Découvrez sans filtre le témoignage de leur parcours, leurs rêves, leurs ambitions et leurs projets à venir.

novembre 2022

Fabien Rolland

  • Un quiz médical gratuit pour les pneumologues
  • Médecin à l’ère du numérique, il s’est lancé dans l’aventure des NTIC avec l’application PneumoQuiz, qui a gagné le premier Prix National de la Fédération des Hôpitaux de France.
Image

Médecin à l’ère du numérique, il s’est lancé dans l’aventure des NTIC avec l’application PneumoQuiz, qui a gagné le premier Prix National de la Fédération des Hôpitaux de France.

 

Après avoir travaillé à la Réunion puis au Québec, ce pneumologue qui exerce désormais à l’Hôpital de Cannes a choisi d’œuvrer contre la sinistrose ambiante : « Les médecins sont de plus en plus déprimés par les rythmes et contraintes du métier, alors nous essayons d’avoir des initiatives un peu amusantes », lance ce quarantenaire, aîné d’une équipe de jeunes médecins. Bien dans son temps, ce praticien de santé a décidé de lancer une application d’e-learning à destination de ses consœurs et confrères. « Comme pour Top Chef, où l’on met en avant le fait que la cuisine est un métier très respectable, j’ai essayé de créer un jeu permettant d’apprendre la pneumologie en s’amusant et qui peut aider à compléter les connaissances que l’on acquiert dans le parcours de formation classique. J’étais seul au départ dans ce projet, je lisais les articles scientifiques avec les dernières études et je faisais chaque fois des QCM. Puis nous avons créé l’application avec une filiale d’Air Liquide, avant de développer notre propre application », poursuit ce start-uper, qui mène désormais ce projet avec son cousin développeur, son confrère cannois Yannick Duval, Eve Leblond Grima et la pneumologue canadienne Catherine Labbé. Outre des parties en solitaire très punchy, auxquelles on peut jouer quelques minutes lorsqu’on est dans les transports en commun ou en salle d’attente, PneumoQuiz permet également d’organiser des événements collectifs sous forme de tournois pour challenger les compétiteurs en national. « Au départ les gens regardaient l’appli du coin de l’œil, mais nous avons maintenant des professionnels reconnus qui nous aident à l’élaboration des questions. Chacun des participants concourt de façon anonyme et on ne montre à la fin que les meilleurs. Les étudiants participent aussi très activement et ils sont très fiers d’être à l’origine de certains sujets, sachant que nous en sommes aujourd’hui à 8 400 questions ! », se félicite Fabien Rolland, qui contribue grâce à cette application à l’achat de matériel pour les hôpitaux et au soutien de structures telles que l’Association pour la Prévention de la Pollution Atmosphérique. « Nous louons l’application afin de permettre de récolter des fonds pour financer du matériel dans les hôpitaux par exemple. Les fonds sont récoltés grâce à la participation de laboratoires, qui sont heureux de proposer aux médecins autre chose que leurs habituelles réunions de formation », ajouter le pneumologue, très attentif à l’univers numérique. « Les internautes se fient parfois pour choisir leur praticien à des étoiles Google, nous sommes donc de plus en plus évalués par des critères subjectifs et je pense qu’il est possible que les GAFA mettent un jour en place des critères plus objectifs d’évaluation qu’ils pourront monétiser. Ceci est valable pour les médecins comme pour les autres professions et il me semble donc important que les hôpitaux et médecins se réapproprient leurs propres données », conclut ce pneumologue, bien décidé à ne pas baisser les bras et à booster la motivation des médecins dans les services de pneumologie.

Pour partager l’article :

+ de portraits