Suivez durant 10 000 tours des bolides mythiques au Castellet

Ce week-end, le circuit Paul Ricard va résonner des vrombissements mêlés de vos cœurs et des moteurs durant « Dix Mille Tours » ! Dans ce théâtre majeur des sports mécaniques, admirez plusieurs courses de véhicules historiques, mais pas que ! Les événements Peter Auto sont une véritable plongée dans l’univers automobile avec un espace dédié aux clubs sans oublier le village d’exposants. En somme, l’équation parfaite pour une sortie de passionnés de belles mécaniques. Pour les plus fervents, friands d’histoires de moteurs V12, amoureux des mythiques voitures au cheval cabré, sachez que parmi les 350 bolides engagés en course, vous aurez la chance d’observer non pas une mais trois Ferrari 512 BBLM ! Développée par Ferrari en 1974, cette automobile avait comme objectif les 24 heures du Mans. Sa carrosserie est signée Pininfarina et son moteur V12 de 5.0 L (4.4L sur la version de série) lui permet d’atteindre les 325 km/h. Cette automobile ne s’est malheureusement jamais imposée dans la Sarthe en raison d’une boite de vitesse à cinq rapports trop fragile et de la concurrence des Porsche 935 plus performantes. Et pourtant, avec seulement 25 exemplaires produits, la Ferrari 512 BBLM attise la convoitise des amateurs d’automobiles historiques. Les « Dix Mille Tours » seront-ils l’heure du sacre pour l’une d’entre elles ? La tribune face aux stands et celle du Grand Prix Hall, ainsi que la butte du Double Droite du Beausset sont librement accessibles aux spectateurs, prévoyez de venir bien en avance pour une place de choix !

Les 19 et 20 octobre
Premières courses dès 9h
L’entrée « Enceinte Générale » est gratuite.
Billet d’accès aux paddocks permettant d’approcher les voitures de course et les pilotes de près : 15 € (gratuit pour les moins de 16 ans)
« Dix Mille Tours du Castellet »
Circuit Automobile Paul Ricard
2760 Route des Hauts du Camp, DN8
83330 Le Castellet
www.peterauto.peter.fr/fr/dix-mille-tours/
Programme complet des courses

Ferrari 512 BBLM de 1979, pilotée par Florent Jean © ACO