logo-paris

PARU DANS COTE MARSEILLE PROVENCE

 
 le corbusier 10 2016
 

Le Corbusier

  • Célébration d’une icône du Modernisme
______________
10.2016

L’Unesco, dans un communiqué du mois de juillet dernier, confirmait l’inscription d’une partie de l’œuvre de l’architecte Le Corbusier au patrimoine mondial.

 

Les 17 sites qui composent ce bien en série, choisis dans l’œuvre, répartis sur 7 pays, témoignent de l’invention d’un nouveau langage architectural en rupture avec le passé ». Cette série répartie entre la France, le Japon, la Suisse, la Belgique, l’Allemagne, l’Argentine et l’Inde avec Chandigarh rejoint la liste prestigieuse du patrimoine architectural mondial. Parmi les 6 sites élus en France, Marseille avec son « unité d’habitation » décroche la palme.

 

Une cité très radieuse
Après dix ans de murmures entre les étages (dits rues) de la Maison du Fada, l’attente devenait fébrile en ce début d’été et les 326 appartements comme les quelques commerces toujours présents se réjouissaient de la nouvelle. Même si, aujourd’hui, personne n’imagine ce que ça représente réellement pour chacun d’eux. Katia Imbernon, libraire dans la 3e rue s’interroge :
« La ville considère depuis 60 ans ce bâtiment comme un obstacle à l’urbani-sation du quartier, aujourd’hui elle a la chance de s’en servir comme modèle. Maintenant il faut sortir du déni et penser à aménager les 500 m2 qui entourent le bâtiment ». Jérôme Louis, responsable de l’agence Espace Atypique, lui aussi sis à la Cité Radieuse, est absolument enthousiaste. Il faut dire que pour son agence immobilière spécialisée dans les biens signés par des architectes, c’est l’aboutissement de ses choix. « Hyper, hypercontent », Ora-ïto, nouvel arrivant sur le site qui a installé le Mamo en lieu et place de l’ancien gymnase, est lui aussi totalement enthousiaste. « Nous avons à Marseille un bâtiment reconnu à l’échelle mondiale et il n’y en a pas tant que ça... A peine plus de 1 000 de par le monde, ce qui fait peu par pays ! ». Quant à Dominique et Alban Gérardin, propriétaires du Ventre de l’Architecte et de l’Hôtel le Corbusier, ils sont en première ligne depuis leur
arrivée ici pour faire visiter l’immeuble. « Nous attendions fébrilement cette inscription. Nous avons toujours soigné les petits appartements qui composent l’hôtel, et la salle du restaurant est un hommage à l’esprit moderne. Nous sommes très fiers d’offrir un tel cadre aux convives ou aux visiteurs et pour nous cette inscription est une consécration ». En un mot, ils se sentent tous privilégiés.

  • COTE 30 ANS

magazine-mars

lire le magazine
octobre - novembre 2017

 

fb-cote