Laurent Passe 2
Les cuisines de Laurent Passe font revivre le bois.
© Virginie Ovessian

Upcycling

  • La déco où rien ne se perd

10.2016

À première vue, rien de bien glamour dans le recyclage des déchets. Pourtant, de nombreux artistes y trouvent matière à création. La « récup » et le détournement, c’est tendance !

 

En Provence, le souffle de l’upcycling inspire les artistes. Faire du neuf avec du vieux, récupérer des matériaux ou des produits, afin de les transformer en les valorisant... ce recyclage vers le haut se fond dans une créativité respectueuse de l’environnement. C’est cool, c’est chic, c’est branché éco-design !

 

Laurent Passe - De l’ancien au contemporain...
Influencé dès son plus jeune âge par ses parents, antiquaires et experts en antiquités, Laurent Passe a débuté par la restauration de mobiliers anciens, et s’est adonné à la sculpture sur bois et la taille de pierre. Depuis six ans, fort de ses connaissances, il se consacre à la création de cuisines et mobiliers contemporains avec, comme fil conducteur, la revalorisation de matériaux anciens. « Je me plais à détourner de leur origine première les matériaux préalablement utilisés dans l’industrie et l’habitation, tels que les planches à wagons ou de ponts, les vieux planchers de granges, confie-t-il. Comme pour Provence Kitchen, réalisée à partir de volets anciens, de pierre de Bourgogne, de zinc et métal brut. »

8 rue de l'Enclos, 30300 Comps - Tél. 06 61 70 67 03

 

Charles Behrlé, de l’objet, naît l’œuvre...
C’est au cœur des Alpilles, que Charles Behrlé est venu poser ses valises et son talent par la même occasion. Diplômé de l’Institut supérieur d’architecture Saint-Luc en Belgique, ce Lillois d’origine choisit sa formation de se spécialiser en arts plastiques et décoration. Aujourd’hui, il crée des meubles et des objets déco. L’œuvre vient d’abord d’une rencontre :
celle d’une poutre extraite d’une trop vieille charpente ; celle encore d’une caisse de transport abandonnée, le voyage terminé ; ou celle d’un vieux socle de métal. Des pieds de lampe voient le jour, avec leurs abat-jour en lin froissé, des balancelles, des tables basses. Ainsi, une vieille embarcation désossée devient un canapé, baptisé bien justement la barque. « J’aime l’histoire que me raconte un vieux bois et je m’applique à conserver son âme dans mes créations, confie Charles Behrlé. Il n’est pas question pour moi de ternir sa patine. Le paradoxe est de concevoir un objet neuf dont la vieillesse est la signature. »

www.charlesbehrle.com- Tél. 07 81 89 80 90

 

Eco Fabrik - La « récup » pour un supplément d’âme
Dans l’antique cité d’Arles, les vestiges ne sont pas tous gallo-romains. Les designers d’Eco Fabrik récupèrent le matériel ancien, grâce aux partenariats mis en place. Il peut s’agir des cales en bois de vieux bateaux de transport, données par le port fluvial d’Arles ; ou d’anciens piquets et poteaux camarguais, lesquels deviendront des paravents semi-occultants. De belles réalisations comme celles des armoires de l’hôtel Jules César, relookées après avoir été remises à nu par aéro-gommage. Leurs créations se retrouvent au sein de grandes institutions camarguaises mais aussi outre-Atlantique. « Après avoir aménagé le restaurant Maman à Soho, les propriétaires nous ont fait confiance pour leur restaurant à New York, quartier de Tribeca. Nous avons détourné pour eux des anciens chariots à bagages SNCF pour en faire des banquettes. » C’est là toute l’essence de cet artisanat.

3 rue Gaspard Monge, 13200 Arles - Tél. 04 28 31 32 93

 

Sandrine Lacaze Upcycling - La seconde vie des tissus vintage
C’est sa prédilection pour les belles choses oubliées qui anime Sandrine Lacaze. Un an qu’elle réalise sa collection dont la base est essentiellement la chine de tissus rétros. Vieux canevas, galons à franges de vieux parasols désuets et transats rongés par le temps se réincarnent alors en pièces uniques, coussins pour la partie déco, sacs et accessoires pour le côté mode ! « Je mélange les tissus oubliés et quelques matières neuves. J’ai beaucoup aimé faire revivre les vieilles éponges de bain aux couleurs lumineuses pour la ligne Transat, tout comme travailler les paquetages de l’armée pour créer des sacs. » Le principe-clé de la création upcycling !

La République des créateurs - 26 rue de la République, 13001 Marseille - Tél. 06 10 67 83 12

 

Greg & Co - Détournement d’usage 

De l’upcycling, Greg a fait sa seconde passion. Ébéniste de métier et brocanteur dans l’âme, son plaisir consiste à créer, détourner des meubles, dénicher l’objet rare... Dans son atelier-boutique de 180 m², il pense et réalise sur-mesure un mobilier se mariant avec tous les styles d’intérieur. Luminaires de ville, meubles d’usine, chaises d’architecte, mobilier de manufacture... il s'approprie leurs formes et leur identité pour les orienter vers l’habitat, l’élégance et le confort. « Tout en travaillant des matières nobles, j’ai à cœur que mes créations restent accessibles à tous, souligne-t-il. L’idée d’un véritable lieu de vie plus qu’un entrepôt, c’est l’idée de Corinne, le « Co » de Greg & Co, la touche féminine. Au-delà du conseil en déco, de sa sélection d’objets d’ambiance, elle crée sa marque de luminaires au style minimaliste et chic. » Greg a aussi signé l’agencement des Lofts du Vieux Port, installant une atmosphère où les souvenirs et l’enfance se croisent.

35 rue Neuve Sainte Catherine, 13007 Marseille - Tél. 06 16 30 23 75