logo-paris

PARU DANS COTE MARSEILLE PROVENCE

 
 Gianfranco Iannuzzi2016c
 

Gianfranco Iannuzzi

  • L’intégration dans l’œuvre
______________
05.2016

Avec Marc Chagall, le nouveau spectacle des Carrières de lumières nous emmène, comme l’annonce si bien son sous-titre, dans « les songes d’une nuit d’été ». Bien au-delà en vérité, grâce à la réalisation signée Gianfranco Iannuzzi, envoûté par l’image, depuis toujours.
Cette fascination, très vénitienne, a habillé l’enfance du réalisateur, natif de la cité lacustre. « À travers les reflets de la lagune, les frémissements, qui transforment légèrement la réalité tout en lui laissant ses fondamentaux, j’ai compris le pouvoir de la vision. » Les études et les débuts professionnels en sociologie n’ont jamais cassé ce lien à l’image et plus particulièrement à la photographie. C’est ainsi la découverte de la Provence à travers un voyage pour les Rencontres d’Arles, l’appréhension de la lumière et du bleu du ciel, et la visite des carrières. Pour Gianfranco Iannuzzi le voyage qu’offre l’image est sans limite. La possibilité de transmettre ses émotions, fortes et parlantes dans leurs silences. L’envie de sortir l’image du cadre, la déployer autrement pour y intégrer l’observateur, lui a toujours titillé l’esprit. « Ma rencontre avec les Carrières m’a offert le lieu de rêve pour réaliser ce fantasme. 26 ans que je m’y exprime avec une vingtaine de spectacles. Je donne vie et travaille sur des matières brutes, les rends mouvants de façon éphémère et introduit les visiteurs au sein de l’œuvre. » Et d’avouer être ému à chaque fois en regardant les enfants qui bougent avec les images, essayent de l’attraper. Une approche de l’art très inspirante pour eux car différente par la projection de leur ombre dans l’image, plus émotionnelle, moins intellectuelle et plus ludique.

 

Produit par Culturespaces, aux Carrières de lumières jusqu’au 8 janvier 2017
« Marc Chagall, les songes d’une nuit d’été » et le spectacle court, hommage à Lewis Carroll « Au pays d’Alice »

  • COTE 30 ANS

magazine-mars

lire le magazine
octobre - novembre 2017

 

fb-cote