logo-paris

PARU DANS COTE MARSEILLE PROVENCE

 

 joueurs-om
 

STADE VÉLODROME

  • L’OM, ce n’est pas que le foot !
______________
05.2014

L’OM est certainement, avec la politi­que en période d’élections, le sujet de discussion préféré des Marseillais. L’espace d’un apéro, chacun peut jouer les entraîneurs. À croire que le métier de coach est le plus facile du monde…


Au-delà de cette passion que le peuple de Marseille porte à son OM, il existe une autre réalité : lorsque le stade Vélodrome accueille annuellement plus d’un million de spectateurs, venus de plus de 80 départements, l’in­ci­dence économique est évidente. On estime que le club génère plus de 300 millions d’euros d’acti­vités par an à Marseille. Chaque soir de match, ce sont plus de 1 300 personnes qui travaillent au Vélodrome dans des domaines très divers : accueil, hôtesses, res­tauration, sécurité, événementiel, médias… Ainsi, plus de 80 entre­prises sont présentes et on estime que l’OM permet de faire vivre plus de 100 emplois annuels à plein-temps dans ces sociétés. Il convient d’ajouter les activités directement liées à l’événement, de la billetterie aux relations publiques, en passant par le merchandising. Il existe enfin des impacts indirects importants dans les domaines tels que l’hôtellerie, la restauration, les taxis, les voi­tures de location, les parkings, les transports en commun, les médias locaux, les agences de communication… Avec la nouvelle capacité du stade, le nombre de spectateurs annuel devrait connaître un accroissement de 20 %, ce qui amplifiera d’autant les retombées économiques géné­rées par chaque rencontre. L’OM est donc un facteur essentiel de la vie économique, mais aussi sociale de Marseille. Par sa notoriété, sa forte médiatisation, sa façon de créer du lien social, le club est devenu une institution qui per­met le rayonnement de la ville partout en France mais aussi à l’étranger : 63 % des Français de 15-65 ans associent la ville de Marseille à l’OM ! Créé en 1999, le fonds de dotation OM Attitude traite de nombreuses demandes à caractère humanitaire, social ou caritatif, et mène des actions destinées à améliorer l’accès à la culture via le football ou à lutter contre les discriminations.

  • COTE 30 ANS

magazine-mars

lire le magazine
octobre - novembre 2017

 

fb-cote