logo-paris

PARU DANS COTE MARSEILLE PROVENCE

Valmont

 

 
 VISUEL Zoom VALMONT
 

Valmont

  • La beauté autrement
______________
06.2015

La griffe de cosmétiques de luxe suisse*, propriété de Didier et Sophie Guillon, fête 30 ans de succès et de singularités. Petite mise au point avec son président.

 

À l'image de l'horlogerie, la cosmé­ti­que suisse rayonne dans le monde entier, reconnue pour le sérieux de sa recherche et ses connexions avec l'univers médical. Valmont, qui célèbre cette année son trentième anniversaire, se distingue nettement dans un secteur économique qui ne connaît pas la crise. La marque qui prône le meilleur de la technologie cellulaire associé aux bienfaits de la nature est la propriété d'un duo de choc, Didier et Sophie Guillon, qui, même à la tête d'un immense empire – le groupe vaudois emploie 300 personnes et génère un chiffre d'affaires de 40 millions d'euros – a toujours privilégié un discours singulier au sein d'une industrie florissante mais fortement concurrentielle.

 

Au cœur de la Suisse
Didier Guillon aime bien le terme de « cohérence », qu'il répète à l'envi. « La success story de Valmont doit se lire à travers la réussite de deux entreprises familiales, nuance-t-il. D'abord celle de mon père et de son associé, qui créent le lait de toilette Mustela dans les années 50, puis celle de la clinique suisse Valmont, fondée en 1905 par le docteur Widmer. » Les premiers ouvrent la voie de la dermo-cosmétique en France, tandis que le second crée le premier sanatorium suisse axé sur le bien-être. Les deux histoires fusionnent dans les années 90. Didier Guillon débarque en Suisse, tombe amoureux du pays et de Valmont, comme son épouse Sophie, directrice des opérations du Groupe. « L'indispensable pour différencier l'image de cette jeune marque de celle de ses concurrents est venu comme un premier défi, mais a ouvert des possibilités inattendues ! » Pas plus de 70 références, dont les produits iconiques Renewing Pack et le masque de collagène, constituent les lignes Valmont développées au cœur de la Suisse, en étroite collaboration avec quatre laboratoires réputés. Pas de star de cinéma pour représenter la marque : « On n'est pas fashion mais efficient », précise Didier Guillon, qui a choisi le prisme de l'art, sa grande passion, pour se distinguer. Cette année, l'entrepreneur a initié une exposition mettant en dialogue des céramistes et des artisans verriers dans le cadre de la 56e Biennale de Venise, dont nous reparlerons.

 

228 rue de Rivoli, Paris 1er
Tél. 01 44 58 10 77

  • COTE 30 ANS

magazine-mars

lire le magazine
decembre 17 -janvier 18

 

fb-cote