manville02-sortirmarsedec
 manville01-sortirmarsedec

Le Domaine de Manville

  • Immersion éco-responsable

12.2014

Volontiers décrite comme « palace rural », la nouvelle perle des Baux-de-Provence n’oublie pas ses sources. L’ancien domaine agricole se pare aujourd’hui de mille atours respectueux de l’environnement.

 

Telle son implantation d’origine, typique des grands mas des Alpilles, le Domaine de Manville s’organise en U, autour de son carré central. Semblable aux places de village, la fontaine distille sa douce musique, et les tables sont dressées autour d’elle. Bois de palette, matériaux recyclés, le chic sur fond de planète préservée fait loi. La grande verrière façon orangeraie prolonge, par son jeu de vitrage, la lumière du soleil, et donne à l’ensemble l’ultime touche d’élégance. Provence oblige, la piscine n’est pas loin, long rectangle entouré de chaises longues, elle file vers le sud. Manville : un trésor voulu par Edith et Patrick Saut, qu’ils décrivent « comme un havre de paix, subtile composition de petits plaisirs à mettre bout à bout. » Les 30 chambres et suites sont aménagées dans l’ensemble du bâti, au cœur du vieux hangar agricole dont les murs, précieusement restaurés, ont été conservés. Autant de lieux de vie apportant chacun une vision de l’espace. L’un sur les platanes séculaires, l’autre sur la piscine, ou encore sur le golf. Terrasses, jardins, duplex en verrières, jeu de couleurs et de matières, ici, tout est pensé sur le modèle de la douceur de vivre. La décoratrice Annie Zeau dit avoir pensé Manville « comme une maison plus qu’un hôtel, sans concept ni idée préconçue ».

Une restauration rayonnante et un spa élégant
Steve Deconinck partage les saveurs des Alpilles et de la Provence entre son restaurant gastronomique à faire frémir les papilles et son bistrot, très gourmand. Une balade jusqu’au Mont Ventoux, qui régale par sa cuisine juste et exquise. Côté spa, le pin maritime, la gelée royale et l’huile d’olive sont les composantes essentielles de la gamme de produits maison. De doux parfums de verveine et de jasmin, qui accompagnent massages, bains bouillonnants et autres délicatesses.

Le golf, l’autre pépite du domaine
Architecte de golf, Thierry Sprecher est dans ce même respect du lieu et du site de la plaine des Baux. L’ancien parcours de 9 trous est devenu un 18 trous à l’évocation agricole omniprésente. Les murets de pierres sèches soulignent les greens et départs confondus dans le paysage. Les bunkers enherbés, les longues haies d’arbres hauts longeant les fairways telles des parcelles agricoles, les oliviers et cours d’eau intégrés comme des obstacles accompagnent garrigue et terrasses. Le parcours de 5 535 mètres, par 72 et premier certifié Ecocert, conjugue particularités techniques et paysagères. En totale résonance avec les ressources naturelles et les normes de protection, tout a été réfléchi. Un travail d’exception, soumis à un exceptionnel environnement : la Cité Haute des Baux et la chaîne des Alpilles, parc naturel protégé et sites classés, et aux normes de protection de l’environnement. Mistral et soleil font le reste, balayant les graminées, peu consommatrices d’eau, et les plantes mellifères qui annoncent un miel d’exception… fait maison !

Les Baux de Provence, Tél. 04 90 54 40 20
www.domainedemanville.fr

 


Par Valérie Rouger