Urbanisme

Camargue

La photographe Cécile Domens emmène des groupes en stage photo, à la découverte de la faune et de la flore. / © Cécile Domens

Le Parc naturel régional de Camargue

  • Un sanctuaire à préserver

05.2018

Prononcez « Camargue » et une foule d’images vous assaille. Le trio gardians-chevaux-taureaux, qui habille le paysage, puis les rizières, les étangs et la Méditerranée qui complètent l’harmonie de ces terres qui savent garder leur côté sauvage.

Passage des flux migratoires de milliers d’oiseaux, locaux et touristes sont attachés à cette zone fragilisée. Les acteurs de sa préservation sont vigilants et mettent en place de nombreuses actions pour éveiller les consciences lors de la découverte et l’utilisation de ce patrimoine vivant. La motivation du Parc est d’accompagner les villages et hameaux qui souhaitent dynamiser leurs bourgs dans un esprit collaboratif. Malgré l’éloignement ressenti et la dévitalisation subie, des solutions de revitalisation ont vu le jour en alliant les compétences (EPCI, chambres consulaires, offices de tourisme…) et les personnes qui vivent le territoire. L’ambition ? Susciter l’action politique pour faciliter le développement d’initiatives, qu’elles soient culturelles, sociales, environnementales, touristiques, économiques… Le Parc joue ici son rôle de médiateur territorial et facilite les échanges tout en veillant à préserver et renforcer ce fragile équilibre.

Action tourisme
Le Parc naturel régional de Camargue développe depuis plusieurs années une politique de tourisme durable. Pour cela, il a notamment déployé sur son territoire la marque « Valeurs Parc naturel régional de Camargue » et la « Charte européenne de tourisme durable », qu’il attribue à des professionnels du tourisme soucieux d’améliorer leurs pratiques. En 2018, le musée de la Camargue s’agrandit : une salle d’exposition temporaire et des espaces d’accueil proposeront de nouveaux services aux visiteurs. « Mères, Maries, marais, écologie d’un mythe » est la pre­mière exposition organisée dans ce sens (jusqu’au 4 novembre 2018). Une action menée avec le soutien du ministère de la Culture, de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, du Département des Bouches-du-Rhône, de la Communauté d’agglomération Arles-Crau-Camargue-Montagnette.