Urbanisme

 

 

 
 BPMediterranee

Christophe Bosson et Michel Hillmeyer.

Banque Populaire Méditerranée

  • La fusion fait la force

03.2017

La fusion de la Banque Populaire Côte d’Azur, de la Banque Populaire Provençale et Corse et de la Banque Chaix vient de donner naissance à la Banque Populaire Méditerranée qui s’étend désormais sur 9 départements.

 

Pour Michel Hillmeyer, le président du conseil d’administration de la nouvelle banque : « Ce regrou­pe­ment est né de l’ambition de créer une grande Banque Populaire coopérative méditer­ra­né­enne, dis­posant d’une solidité financière capable de libérer de nouvelles forces de dévelop­pe­ment susceptibles de mieux servir ses clients. » Dans cette fusion, chaque entité apporte ses réussites et son savoir-faire : la Banque Chaix a une expérience de banquier de famille haut de gamme, les Banques Populaires (Proven­çale et Corse, Côte d’Azur) un enga­gement entrepreneurial et des valeurs coopératives. Christophe Bosson, le nouveau Directeur géné­ral confirme cette volonté : « Ce rapprochement permettra à la Banque Populaire Méditerranée d’atteindre la taille critique nécessaire pour être en situation d’aborder les exigences du métier de banquier, de pressions réglementaires et consuméristes accrues, d’enjeux majeurs de solvabilité, de liquidité, de situation concurrentielle exacer­bée, de nouvelles habitudes commerciales liées notamment à la digitalisation massive de celles-ci. » Plusieurs leviers de croissance ont été définis : mieux accompagner les entreprises de taille intermédiaire et les grandes entreprises régionales, accélérer le développement en gestion privée, poursuivre le développement sur le marché des professionnels (clientèle d’origine des Banques Populaires), profiter de l’expertise reconnue en crédit-bail maritime, accroître la clientèle affinitaire Fonction publique et accélérer sur l’immobilier.

 

Par Maurice Gouiran