Urbanisme

 
frenchtech-decmarse
 

French Tech

  • Tous unis pour dynamiser le numérique !

12.2014

Le territoire d'Aix Marseille vient d'obtenir le label national French Tech. Son dossier souligne l'ambition, les atouts et l'efficacité de la démarche partenariale de cette région.

L’initiative French Tech n’est pas encadrée, mais soutenue par l’Etat. C’est une ambition partagée, impulsée par la Mission numérique, mais portée et construite avec tous les acteurs. Il s'agit de susciter partout une dynamique collective très large en faveur de la croissance et du rayonnement des startups, de soutenir le développement d’accélérateurs privés de jeunes entreprises grâce à un fonds d’investissement de 200 M€ et, enfin, de renforcer la visibilité et l’attractivité internationale de l’écosystème français de ces sociétés grâce à une campagne de promotion internationale de la marque French Tech, dotée de 15 M€. Le label Métropoles French Tech permettra de qualifier et de valoriser des écosystèmes locaux particulièrement denses, tandis que l’émergence de jeunes pousses numériques au niveau mondial sera susceptible d'employer à terme plusieurs milliers de salariés. Les villes d'Aix et Marseille, les Communauté du Pays d'Aix et MPM, les 9 projets d’accélérateurs appuyés par leurs partenaires publics se sont associés dans une démarche collaborative pour présenter une candidature commune autour d'un territoire, Aix-Marseille, aux atouts multiples et souvent méconnus. Celui-ci est, avec Barcelone et Tel Aviv, l'un des trois hot spots du numérique de la zone méditerranéenne. Il regroupe 40 000 salariés privés (55 % des emplois numériques de la région PACA) et 7 000 entreprises qui génèrent un chiffre d'affaires proche de 8 milliards d'euros. Grâce à sa position géostratégique, il peut devenir un carrefour d'échanges, d’expérimentations et d’accélérateurs de talents pour toute la zone euro-méditerranéenne. Les 9 programmes d’accélérateurs retenus sont pilotés par voyageprive (e-tourisme), StarDust (e-commerce), Telfrance Serie (transmedia), Jaguar (big data), gemalto (NFC), P/factory, NetAngels et Kedge. Le 12 novembre dernier, la secrétaire d’État au numérique a récompensé la dynamique de ce territoire en lui décernant le label French Tech.

 


Par Maurice Gouiran