Shopping

 
JFRey 1985 campagne image1
Paris 1985, en sortant des Bains Douches.© DR. Campagne de publicité JF Rey

1985. Jean-François Rey

  • 30 ans de clins d’œil à la mode

10.2016

Belles et branchées, qu’elles soient de vue ou de soleil, les lunettes de JF Rey se donnent elles-mêmes à voir. Au bout du nez, ou des doigts, elles accessoirisent votre geste, épousent votre visage et customisent votre regard.

 

Cette collection de 25 pièces déclinées Viper, Magneto, Kino, etc, évoque la posture des années 85 avec ses références glamour et déjantées. JFR en industriel inspiré a marié les vertus de l’artisanat et du high-tech. Bois, cuirs, céramiques, acétates, inox, titane par l’inventivité du design se soumettent à l’usage avec une élégance aujourd’hui mondialement reconnue et récompensée : Silmo d’or, Pont d’or, Brillen Award, V. Award, entre autres. Mais quel est donc le secret de cette percée d’un Français de province dans l’univers du luxe ? Dès son adolescence, destiné aux carrières juridiques JFR s’amuse à dessiner des montures de lunettes pour l’atelier de son père dans le Jura. Avant d’accéder aux podiums, son goût pour la mode et les arts l’auront amené à se produire dans un show-room, rue du Jour, à Paris. Dans la mouvance d’une époque en ébullition, sa collaboration avec les marques va peu à peu s’instaurer. Ce sera avec Agnès b., Bensimon, Marithé + Jean-François Girbaud, Issey Miyake, entre autres. Sa rencontre avec Joëlle, Marseillaise qui va devenir sa femme, confirme et renforce sa vocation. Joëlle Rey est aujourd’hui directrice artistique de la société BLI-DBP. Une vraie saga que la réussite à l’international de cette maison ! Un label Made in France depuis Marseille implanté dans cinquante pays avec de nouvelles conquêtes en perspective, optique oblige !