Laurent Barat

  • La trentaine souriante

05.2014

Après avoir assuré les premières parties de Mado la Niçoise et des Chevaliers du Fiel, c’est aujourd’hui en ouverture du dernier show de Gad Elmaleh que l’on retrouve l’humoriste Laurent Barat. Ce jeune talent présente des extraits de son nouveau spectacle « Laurent Barat a presque grandi ». « Et si avoir 35 ans, être célibataire et sans enfants, n’était pas tragique ? J’avais envie de regarder ma vie en riant et d’expliquer pourquoi je vais bien », s’amuse le comédien. Ici, pas de place à l’humour noir ou aux blagues grivoises, on se reconnaît facilement dans ce spectacle tout public.

Les ex qui sapent vos relations amoureuses, les collègues de travail anti pathi ques, les hotlines ubuesques des opérateurs téléphoniques ou encore les régimes inutiles… Qui n’a pas un jour connu l’une de ces situ a tions ? Découvert sur la scène mythique du Bar des Oiseaux, Laurent Barat a déjà fait plusieurs passages à la télévision dans « Ma ville est une rue » et « On ne demande qu’à en rire ». « Moi qui rêvais d’être footballeur étant môme, je ressens aujourd’hui ces mêmes sensations tous les soirs », s’enthousiasme l’humoriste, embarqué dans la tournée de Gad Elmaleh qui fait le plein de spectateurs. Cet été, ce jeune comique talentueux passera par le Festival Off d’avignon, avant de partir, à la rentrée, et cette fois-ci tout seul, en tournée dans toute la France avec son oneman- show.