fendi octobre 2016

Fendi

  • La haute fourrure défile

10.2016

Pour fêter ses 90 ans, la maison Fendi a attiré tous les regards sur Rome. Cocktail, défilé, dîner, exposition... un anniversaire ultra glamour.

 

Kate Hudson, Gong Li, Bella Thorne, Lottie Moss (la sœur de Kate), Ornella Muti, Chiara Ferragni, Maria Grazia Chiuri, Bernard et Alexandre Arnault... le 7 juillet à Rome, tous avaient répondu présents à l'invitation de Silvia Fendi et Karl Lagerfeld, le directeur artistique de Fendi depuis 1965. Pour célébrer ses 90 ans, la maison familiale italienne avait convié tout ce beau monde à une fête grandiose, riche en émotions. Au programme ? Cocktail privé à l’académie de San Luca au sein du palais Carpegna, lancement du livre Fendi Roma (Éditions Assouline), dîner à la terrasse du Pincio puis DJ Set de Giorgio Moroder... L'apothéose ? Le somptueux défilé de la collection de haute fourrure, designée par Karl Lagerfeld, à la fontaine de Trevi.
C'est dans ce décor magique, illuminé par les derniers rayons de soleil, que les tops ont déambulé telles des héroïnes de La Dolce Vita sur le podium de verre, installé sur la fontaine. Inspirées des contes de fées, les quarante-six silhouettes, plus incroyables les unes que les autres, ont témoigné du savoir-faire artisanal qui fait la renommée de la griffe depuis neuf décennies. Kendall Jenner a ouvert le défilé avec la robe-manteau Bambolina, en persan swakara ciselé bleu pétrole, ornée de fleurs tridimensionnelles et feuilles appliquées. On retiendra également le manteau « panier » bois de rose en astrakan et brocard rebrodé de swaraka, aux poignets en renard. Le défilé s'est achevé en beauté avec la cape « The Young Bride in the Forest », en marqueterie de vison ornée de fleurs tridimensionnelles, et sa robe assortie en velours peint à la main et marqueterie de vison.

 

Kaléidoscope de créativité
Les festivités se prolongent cet automne. Rendez-vous au palais de la Civilisation italienne pour l'exposition Fendi Roma - The Artisans of Dreams. Jusqu'au 29 octobre, les visiteurs vogueront aisément dans ce kaléidoscope de créativité. Pour les amoureuses du style Fendi, une édition limitée à soixante exemplaires du sac Peekaboo 90 years, dessiné par Silvia Fendi, est vendue à la boutique du palais Fendi. La maison italienne prouve aussi, une fois de plus, son attachement à Rome où elle a inauguré le nouveau palais Fendi qui comprend la plus grande boutique Fendi au monde avec un atelier de haute fourrure ; le Palazzo Privé, un appartement conçu pour les clients VIP ; les Fendi Private Suites, un boutique-hôtel ; et, le Zuma, le premier restaurant Findi à Rome. Rappelons qu'Edoardo Fendi et Adele Casagrande ont fondé la marque dans la capitale, ouvrant leur premier magasin de sacs à main avec atelier de fourrure via del Plebiscito en 1926. Haute facture, expérimentation, avant-garde, innovation, modernité et glamour demeurent les maîtres-mots de cette maison de luxe familiale, aujourd'hui repré- sentée par la 4e génération.
Parmi les temps forts à retenir, notons l'année 1950, celle de la première collection de fourrure. Depuis, Fendi renouvelle sans cesse le genre pour lui donner une aura mode et branchée. Dès 1965, Karl Lagerfeld invente le logo représentant un double F pour « Fun fur ». Bonne nouvelle : la collection de l'automne-hiver 2016-2017 ne déroge pas à la règle. La fourrure s'encanaille de rayures colorées, façon bombers, sur certaines des silhouettes les plus convoitées ou au détour d'un sac à main.