boutique dior

1)Toutes les collections Dior sur trois étages. Au 1er étage, le prêt-à-porter Femme. Le sous-sol réservé à la collection Homme. Du rez-de-chaussé à l'étage, un superbe escalier et l'immense fresque murale animée d'Oyoram. © Adrien Dirand

Dior Cannes

  • Aux marches du Palais

05.2016

En mai, la maison de l’avenue Montaigne avait choisi le premier jour du Festival de Cannes pour lever le voile sur sa nouvelle boutique au décor grisant...

 

Dior aime les stars qui le lui rendent bien. Aujourd’hui, Charlize Theron, Marion Cotillard, Natalie Portman, Rihanna, Jennifer Lawrence, Eva Green, Robert Pattinson, Jude Law... se font les égéries de ses créations. Le 11 mai dernier était donc la date rêvée pour inaugurer la nouvelle adresse de la célèbre maison de haute couture, face au Palais des Festivals investi par les étoiles du 7e art. Imaginé par l’architecte Peter Marino, l’aménagement de cette superbe boutique décline sur trois étages l’univers Dior. Ici, toutes les tonalités de gris — la couleur fétiche de Christian Dior — accompagnent les visiteurs de leurs reflets changeants et rappellent sa signature. Tantôt métallique, nuageux, design, doux, miroir, moiré, marbré, tissé... ce ton habille l’espace d’un confort chic et fait ressortir les trésors des collections Dior : prêt-à-porter, joaillerie, horlogerie, accessoires, souliers, bijoux fantaisie, maroquinerie, parfums... Même la lumière du jour est savamment occultée par des « rideaux rubans » argentés en maille articulée.

 

Des pièces cultes
Des œuvres d’art et un mobilier choisi peaufinent ce lieu voué à la mode. À l’entrée, un banc en rotonde de Claude Lalanne. On remarque des lampes dessinées par Wouter Hoste. Aux pieds de l’escalier décoré d’une fresque murale animée d’Oyoram, s’élève une sculpture de Nick van Woert. Tandis qu’au 1er étage, on peut admirer la table d’Eric Schmitt et s’asseoir dans les fauteuils de Russel Woodard, entourés des souliers féminins et de la collection de prêt-à-porter Femme. La maroquinerie occupe une place de choix avec des étagères garnies de modèles iconiques qui se réinventent chaque saison, comme le Lady Dior dans de nouveaux coloris ou le Diorama dans de nouvelles tailles, à côté du dernier Diorever. Pour l’occasion, le sac Lady Dior en croco vert émeraude, rehaussé de pampilles « caméra et palmier », vient de sortir en édition limitée. Une vitrine expose le nouveau bijou « Rose des Vents », dont l’égérie est Emilia Clarke, et le tailleur Bar imaginé par Christian Dior se décline encore et toujours. Le sous-sol enfin, entièrement dédié à l’homme, joue les contrastes entre le noir et le blanc. On s’attarde sur la collection masculine dessinée par Kris van Assche. Le décor épuré et minimaliste met en valeur son élégance sobre et contemporaine, ponctuée de couleurs vives et de codes empruntés au streetwear.

 

7 La Croisette, Cannes
Tél. 04 92 98 98 00