secretan-fev2015port
 

Nicolas Secretan

  • Rêveur 2.0

02.2015

« À 12 ans, j’étais un sale gosse qui ne savait rien faire de ses dix doigts. Un jour, en feuilletant un numéro de Sciences et Avenir, j’ai découvert l’impression tridimensionnelle. J’ai eu la conviction que c’était l’avenir et que j’en ferai mon métier. En imaginant tout ce que cet objet pourrait changer, je me suis dit : “Un jour, j’imprimerai mon canapé” ! » Bien plus qu’une simple promesse, c’est une véritable ligne de conduite qui l’animera tout au long de son apprentissage. Après un CAP de bijoutier-joaillier, où il apprend le dessin technique et les contraintes de fabrication, il se lance dans l’infographie 3D et acquiert sa première imprimante tridimensionnelle en 2012. « Hier, on me prenait pour un doux rêveur. Aujourd’hui, je réalise mon rêve de gosse. » Nicolas Secretan, la trentaine souriante, est un homme heureux. Car, s’il n’a pas encore imprimé son canapé – ce n’est qu’une question de temps – il vient d’inaugurer, avec sa femme Mélissa, son Comptoir de l’Imaginaire, le tout premier café dédié à l’impression 3D en France. Mi-fab lab mi-bistrot, cet espace de 200 m2 propose de modéliser et de reproduire l’objet de vos rêves. « Mon objectif ? Démocratiser cette nouvelle technologie et lire dans les yeux de mes clients ce qu’on a pu voir dans les miens il y a 20 ans… lorsque j’ai pris conscience que cet objet amorcerait la 3e révolution industrielle. »

10 rue Biscarra, Nice – Tél. 04 83 50 70 02

 


Par Marjorie Modi