Portraits

 

 MATALI-CRASSET-Beatriz-Moreno-.jpg 

© Beatriz Moreno / Courtesy Muse The Cultural Gallery
 
 

Matali Crasset

  • Quand les vases s’habillent de capes

05.2018

Avec sa coupe au bol et ses lunettes, qu’elle a elle-même dessinées, son look est déjà comme une signature. Designer industriel de formation, Matali Crasset crée des scénarios de vie qui brisent les conventions, en repensant les objets et les espaces. En témoigne son « Lit Quand Jim Monte à Paris », équipé  d’une lampe et d’un réveille-matin, ou encore son « Pouf Digestion », conçu à partir d’un  cabas de ménagère. Les créations de Nathalie, dite Matali, sont ainsi présentées du Centre  Pompidou à Paris jusqu’au MoMA à New York. Dans le sud de la France, son nom est associé à l’aménagement d’espaces de médiation jeune public au MuCEM à Marseille ou à des projets architecturaux à Nice comme le Hi Hotel et la Sledge House. Et c’est à Monaco qu’elle dévoile, pour le lancement de The Cultural Gallery – un petit écrin niché dans l’ancien quartier monégasque des métiers d’art – neuf vases en céramique coiffés de leurs capes. Des objets pensés comme une méthode, à découvrir sur place jusqu’au 30 juin. Plutôt que de partir d’un dessin visant le beau, elle s’est promenée dans la vaste bibliothèque de formes qu’est la Manufacture nationale de Sèvres. Les vases qui lui sont apparus les plus anthropomorphes, elle les a associés à d’autres, de sorte que le second est venu habiller le premier. L’opération renouvelée a donné naissance à un défilé de silhouettes colorées qui, après Monaco, seront mises à l’honneur à la manufacture.

The Cultural Gallery, art contemporain et design de collectionMonaco
15 rue des Roses
muse.mc

Par Tanja Stojanov