Culture

 

 

 
 Derouet

 

Galerie Helenbeck

  • Quentin Derouet réinvente les roses…

04.2018

Il prend les roses, les écrase et il y a peinture. Débarrassant ces fleurs de leur charge symbolique, Quentin Derouet les utilise comme une matière brute, pour livrer sa vision de la société. L’automne dernier, il a installé son atelier pendant deux mois dans une immense roseraie à Yiliang, en Chine, celle du plus grand producteur d’Asie. À perte de vue, les roses ont alors éclos chaque jour. À la Galerie Helenbeck, dans l’exposition « Au sud des
nuages », l’artiste – diplômé de la Villa Arson en 2012 avec les félicitations du jury – dévoile ses dernières toiles, dans la continuité du travail engagé en Chine. Un art aussi radical que poétique. T.S.

 

Jusqu’au 2 juin | 6 rue Defly

Nice – Tél. 04 93 54 22 82

www.helenbeck.fr