logo-paris

PARU DANS COTE FOR PARIS VISITORS

 

 
Didier Fusillier 1
*Didier Fusillier est aujourd'hui président de l’Établissement public du parc et de la Grande Halle de La Villette.© William Beaucardet

Didier Fusillier

  • À la Ville(tte) comme à la scène
______________
06.2016

Surdoué de la culture française, Didier Fusillier lui apporte un nouveau souffle partout où il passe. Aujourd’hui patron de La Villette*, il contribue au développement du parc avec beaucoup de style et d’ambition.

 

PARCOURS
« Je suis né dans le Nord, j’ai dirigé des théâtres, des scènes nationales, notamment à Maubeuge qui fut associée l’an passé à Mons, Capitale européenne de la culture. Je me suis également occupé de la maison des Arts et de la Culture de Créteil, qui est l’une des plus grandes de la région parisienne. Martine Aubry m’a confié la direction de l’événement Lille Capitale européenne de la Culture en 2004, un grand projet géographiquement très étendu, qui a donné lieu à une multitude d’expériences, de prototypes... Puis, le président de la République François Hollande m’a remis les clés de l’établissement public de la Villette, en juin 2015. »

 

ÉPICENTRE
« La Villette est un parc de 55 hectares qui accueille de grands établissements culturels comme la Philharmonie, la Cité des Sciences, le Zénith, le Cabaret Sauvage... Rappelons que c’est le plus grand parc d’Europe à l’intérieur d’une capitale, ouvert jour et nuit. Architecturé dans les années 1980, c’est un très bel outil qu’il faut préserver au mieux. À l’instar des 26 Folies – de petits bâtiments rouges tous distincts et espacés de 120 mètres les uns des autres qui structurent le parc, ndlr – dont nous venons de terminer la restauration complète. L’ensemble de la Villette accueille 10 millions de personnes par an et sera demain l’épicentre du Grand Paris. Les trois derniers salons ont attiré une foule impressionnante de visiteurs. À ce propos, La Villette est l’endroit le plus sécurisé de Paris, après le Château de Versailles et le Louvre. »

 

LITTLE VILLETTE
« Ma plus grande fierté ? Le projet à venir. Aujourd’hui, c’est « Little Villette », l’espace dédié aux enfants (inauguré le 21 mai, ndlr) qui m’enorgueillit. Je me dis toujours que si un garçon ou une fillette de 10 ans aime un projet culturel, n’importe qui sera en mesure de l’apprécier aussi. C’est toujours avec cette idée en tête que je travaille. Dans ce nouvel espace de 1 000 m2, ouvert toute l’année, le jeune public pourra assister à des spectacles de théâtre ou de cirque, fêter son anniversaire, visiter une ferme pédagogique ou la miellerie, et profiter de nombreuses activités gratuites les mercredis, samedis et dimanches après-midi : coin lecture, jeux de société, agrès de cirque, etc. »

 

NATURE ET DÉCOUVERTES
« À la Villette, c’est la belle vie. La nature y est omniprésente (la plus grande concentration d’arbres de la capitale), on peut y faire du sport, et notamment du yoga, à toutes les heures... Même par temps de pluie, aller se balader dans la bambouseraie est un ravissement, on se croirait dans la jungle ! Le site a été dessiné par de grands paysagistes et architectes, dans un souci de diversité. D’un endroit à un autre vous changez totalement d’univers... »

 

CULTURE(S)
« Mêler l’élitisme et le populaire demeure l’enjeu principal d’un tel lieu. Il faut cesser de confronter l’Opéra de Paris et le hip-hop, la Comédie-Française et le théâtre de rue... Tous les genres artistiques forment un ensemble, la Culture, que chacun doit s’approprier, sans hiérarchie ni distinction. On vient d’abord à la Villette parce que c’est gratuit et, au gré d’une balade, y découvrir des choses inattendues... Savez-vous par exemple qu’ici, on fait du miel et du vin ? »

 

INTERNATIONAL
« Les spectacles que nous produisons tournent partout en France et à l’étranger. Nous allons faire de même avec nos expositions. Sans oublier l’accueil de grands événements internationaux, comme la superbe expo­sition sur James Bond, née à Londres (et déjà passée par Toronto, Shanghai, Melbourne, Mexico...), et qui fait escale à la Grande Halle jusqu’au 4 septembre. Un autre mythe lui succédera en avril 2017, celui de Napoléon, exploré au travers de multiples disciplines. Nos principaux associés, labels musicaux, artistes, jardiniers, de grand talent, sont les témoins d’une France culturelle moderne que nous sommes fiers de promouvoir au-delà de nos frontières... »

 

DEMANDEZ LE PROGRAMME
« Notre objectif est de satisfaire tous les publics. Les théâtres ont clos leurs saisons et, lorsqu’il fait beau, rien de mieux que le parc de la Villette où la saison ne s’arrête jamais ! Ce mois-ci, nous allons dévoiler l’affiche 2016-2017 (cf. encadré), mais d’ores et déjà, je peux vous parler de « Foot Foraine », dans le cadre de l’Euro 2016, qui démarre le 5 juin. Conçu en collaboration avec la Friche Belle de Mai à Marseille, l’événement comprend une exposition d’œuvres relatives au thème du football, des années 1920 à aujourd’hui (1) mais aussi un Café des Sports, des terrains de foot décalés, une fête foraine et une installation immersive dans l’histoire des jeux vidéo... Autres grands rendez-vous de l’été : la 26e édition de Cinéma en plein air (2) et dans les Folies, toutes rouvertes le 5 juin, de multiples activités proposées. »

 

L'INTERVIEW JAMES BOND

UN ACTEUR
« Roger Moore. Pour l’humour anglais et cet aspect macho. J’adore ce côté British que l’on retrouve moins dans les derniers opus, qui sont davantage des films d’action. »

 

UNE MUSIQUE
« Skyfall, interprété par Adèle. Il y a beaucoup d’émotion qui passe et c’est un film que j’ai beaucoup aimé car on y montre la fragilité du personnage. »

 

UNE VOITURE
« La DB10, celle de Spectre. J’ai eu la chance de monter dedans dans la Grande Halle où elle est exposée en ce moment ! »

 

UN MÉCHANT A BADDIE
« Requin. J’aime beaucoup les méchants sans aucune subtilité. »

 

UNE JAMES BOND GIRL
« Halle Berry ! »

 

SAISON 2016-2017 EN HAUT DE L’AFFICHE !

• « Lucrèce Borgia » par David Bobée
Du 30 novembre au 3 décembre 2016
À la Grande Halle, Béatrice Dalle joue pour la première fois au théâtre en incarnant l’héroïne de Victor Hugo.

 

• « Le Pays de Nod » par FC Bergman
Du 16 au 20 mai 2017
Après le festival d’Avignon 2016, la compagnie flamande débarque dans la nef nord de la Villette.

 

• « Icon » par Sidi Larbi Cherkaoui
Du 30 mai au 3 juin 2017
Le chorégraphe belge aime la Villette et réciproquement. Son nouveau spectacle parle
de l’humain, ses religions et sa société.

 

• Hofesh Shecter
Du 14 au 24 juin 2017
Le chorégraphe du moment, venu d’Israël, propose la première mondiale de son nouveau spectacle

 

• « In Spite of Wishing and Wanting » par Wim Vandekeybus
Du 28 juin au 1er juillet 2017
Habitué des lieux, le chorégraphe flamand réinterprète
son spectacle coup de poing de 1999.

  • COTE 30 ANS

magazine-mars

lire le magazine
Octobre - novembre 2017

week end by cote

 

 

 

fb-cote